Facebook Youtube

Pascal Giraudeau, sélectionneur blé chez SECOBRA Recherches

 

La fierté de créer les variétés de demain

 

« Après une formation d’ingénieur agro avec un spécialité amélioration des plantes, j’ai commencé ma carrière en tant que sélectionneur chez Secobra Recherches en 1999, société où je suis à ce jour également responsable des activités de recherche. C’est un métier passionnant aux multiples facettes qui fait appel à des compétences variées dans des domaines comme la génétique, l’agronomie et la physiologie pour juger de l’intérêt des variétés au champ mais aussi la qualité d’utilisation (panification, biscuiterie, amidonnerie…) ou encore le marketing (pour anticiper les besoins des marchés).

Le métier de sélectionneur est à la fois très artisanal (les croisements sont réalisés à la pince) et utilise également des outils très modernes comme le marquage moléculaire qui permet de sélectionner plus précisément et plus rapidement les variétés en prédisant les phénotypes. Chaque année, nous réalisons plus de 1 000 croisements desquels descendront plusieurs centaines de milliers de plantes, toutes différentes. Le processus de sélection aboutira à ne retenir au final qu’environ 5 lignées 5 années plus tard pour un examen encore plus précis auprès du CTPS afin de proposer à l’inscription au Catalogue français environ 3 variétés chaque année.

Un challenge au quotidien qui nécessite beaucoup d’observations, d’organisation et d’esprit de synthèse pour proposer aux agriculteurs des variétés qui correspondent à leurs attentes en terme de rentabilité mais aussi aux attentes des marchés et de la société. Nous devons répondre aux nouveaux défis de l’agriculture avec des plantes toujours plus résistantes aux maladies, ayant une meilleure efficience d’utilisation des ressources du milieu et tolérantes aux stress hydriques en particulier. En tant que sélectionneur, je suis fier de créer les variétés de demain pour une agriculture durable. »